Désormais, les banques savent tout…ou presque

Désormais, les banques savent tout…ou presque. Retard de paiement… Je suis fiché ou pas ?

BANQUES

Désormais, les banques savent tout…ou presque
Retard de paiement… Je suis fiché ou pas ?


En 2003, la Centrale des crédits aux particuliers (CCP) a subi une profonde mutation à la suite de l'entrée en vigueur de la loi du 10 août 2001 relative à la Centrale des crédits aux particuliers. Depuis lors, la Centrale enregistre les données concernant  tous les crédits hypothécaires et les crédits à la consommation conclus par des personnes physiques à des fins privées, qu'il existe ou non un retard de paiement.

La dernière modification importante date de 2011. À une exception près, la facilité de découvert sur un compte, c'est-à-dire l'ouverture de crédit par laquelle un prêteur autorise expressément un consommateur à disposer de fonds qui dépassent le solde du compte de ce dernier, doit désormais être enregistrée dans la Centrale, alors que ce n'était pas le cas auparavant si le montant de la ligne de crédit était inférieur à 1 250 euros et remboursable dans un délai de trois mois.

Les renseignements enregistrés dans la Centrale doivent obligatoirement être consultés par le prêteur avant la conclusion ou la modification d'un contrat de crédit à la consommation ou hypothécaire soumis à la loi sur la Centrale des crédits aux particuliers.

Centrale des crédits aux particuliers
E-mail : ckp.ccp@nbb.be - Tél : 02 221 30 06  -  De 8h30 et 16h30

En savoir plus ?

Comme on a pu le voir, une Centrale des crédits aux particuliers (CCP) auprès de la Banque nationale de Belgique existe depuis longtemps déjà. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il existe aussi depuis quelque temps une telle banque de données pour entreprises, la Centrale des crédits aux entreprises (CCE).

Dans cette Centrale tous les crédits contractés par les indépendants et sociétés y sont enregistrés. Les banques ont également accès à cette banque centrale de données.

Cette CCE vous garantit toutefois un certain anonymat. Si vous souscrivez, par exemple, deux crédits  d’investissement auprès de deux banques différentes, une banque ne sait pas auprès de quelle autre vous avez un crédit en cours, mais elle en connaît le montant. En revanche chaque banque connaît quelles lignes de crédit vous avez ailleurs et à concurrence de quel montant vous les utilisez.

Et si vous omettez de payer une échéance auprès d’une banque, cela apparaîtra dans la CCE comme une ligne de crédit utilisée à plus de 100 %. Via la CCE, les banques s’avertissent donc mutuellement quand elles sont confrontées à un mauvais payeur. Ceci a pour conséquence qu’à  la suite de ce défaut de paiement, votre banque pourrait en revanche dénoncer vos crédits à court terme, par exemple, un crédit de caisse ou éventuellement une avance à terme fixe.

Centrale des crédits aux entreprises
E-mail cko.cce@nbb.be - Tél : 02 221 51 10 - De 8h30 et 16h30


Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

Febelfin

Nos conseillers sont certifiés
par la Febelfin Academy
www.febelfin-academy.be
info@febelfin.be

fsma

Credilis est agrée par la FSMA
www.fsma.be
consommateurs@fsma.be

SPF économie

Autorité de surveillance SPF Economie
www.economie.fgov.be
info.eco@economie.fgov.be