Le prêt « accordéon » est-ce intéressant ?

Les taux d’intérêt des prêts hypothécaires sont historiquement bas. Et cela ne devrait pas changer avant un certain temps. Les prêts «accordéon» sont actuellement très populaires.

Mais au fait quels sont les avantages et les inconvénients de ce crédit hypothécaire ?

Le prêt « accordéon » est-ce intéressant ?

Les taux d’intérêt des prêts hypothécaires sont historiquement bas. Et cela ne devrait pas changer avant un certain temps. Les prêts «accordéon» sont actuellement très populaires.

Mais au fait quels sont les avantages et les inconvénients de ce crédit hypothécaire ? Quelle formule choisir : Taux fixe ou variable ?

Prêt accordéon intéressant

Un prêt à taux d’intérêt variable est moins cher durant les premières années. Ainsi, pour un emprunt à taux fixe sur 25 ans, par exemple, il est actuellement possible d’obtenir un taux d’environ 2,03 %. A un taux variable, (révision triennale), pour une même durée, le taux ne sera que de 1,15 %.


Le prêt accordéon… un jeu de hasard.

Le souci avec les taux variables, c’est qu’une révision à la hausse du taux d’intérêt peut soudainement faire grimper la mensualité. Avec un taux fixe l’emprunteur n’aura guère de surprises. Que choisir alors en tant qu’acheteur, jouer la sécurité avec le taux d’intérêt fixe, ou prendre un risque avec le taux d’intérêt variable ?

Bon à savoir - Légalement, le taux d’intérêt d’un prêt à taux variable ne peut pas augmenter plus qu’il ne peut diminuer. Il ne peut donc pas dépasser, au maximum, le double du taux en vigueur au moment de la souscription du prêt.

Une alternative au prêt classique, c’est donc le prêt accordéon. Avec cette formule de crédit, la banque offre en principe des taux compétitifs, comme dans une formule variable, tout en garantissant de continuer à payer le même montant chaque mois.

Prêt accordéon durée

Comme un accordéon peut s’étirer, si les taux augmentent, la durée du prêt sera aussi prolongée, mais le montant du remboursement mensuel ne changera pas. Certes, c’est la sécurité, mais il va de soi que le prêt dure plus longtemps, avec pour conséquence qu’au plus le prêt dure avant d’être totalement remboursé, au plus d’intérêts sont versés à la banque.

On prévoit généralement une limite. Par exemple, un prêt accordéon accordé pour 25 ans peut être prolongé de 5 ans, donc pour une durée totale de 30 ans, parce que l’enregistrement hypothécaire n’est valide que pour cette durée.

Bon à savoir - Si la durée est prolongée, il est tout à fait possible de continuer à bénéficier de l’avantage fiscal du bonus logement (mais seulement en Flandre, pas en Wallonie ni à Bruxelles), ainsi que de l’avantage fiscal fédéral pour épargne à long terme.

Par ailleurs, si ces cinq années ne sont pas suffisantes, il est possible de négocier avec la banque, pour autant que ce soit stipulé dans le contrat de prêt, que ce n’est pas cette dernière, mais bien l’emprunteur qui décide si la durée du prêt sera prolongée ou s’il paiera une mensualité plus élevée chaque mois.

Cette formule est surtout intéressante si le montant du remboursement mensuel correspond effectivement à la limite permise par le budget de l’emprunteur (et qui correspond p.ex. aux loyers du bien immobilier ainsi financé). Un prêt accordéon est alors aussi à envisager si l’on emprunte sur une période assez courte (p.ex. 10 ou 12 ans), car une prolongation de quelques années n’est alors pas vraiment grave.


Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

Febelfin

Nos conseillers sont certifiés
par la Febelfin Academy
www.febelfin-academy.be
info@febelfin.be

fsma

Credilis est agrée par la FSMA
www.fsma.be
consommateurs@fsma.be

SPF économie

Autorité de surveillance SPF Economie
www.economie.fgov.be
info.eco@economie.fgov.be