Prêt hypothécaire. Le refinancement et l’assurance solde restant dû.

L'assurance solde restant dû est une autre appellation de l'assurance décès d'un crédit immobilier. Cette couverture représente un coût non négligeable dans le financement d'un bien immobilier.

Prêt hypothécaire. Le refinancement et l’assurance solde restant dû.


L'assurance solde restant dû est une autre appellation de l'assurance décès d'un crédit immobilier. Cette couverture représente un coût non négligeable dans le financement d'un bien immobilier.

Les banques et les assureurs proposent aux emprunteurs de rembourser le solde restant dû de leur crédit immobilier en cas de décès grâce à l'assurance décès. Cette garantie offre dès lors à l'assuré et à ses proches une protection optimale tout au long du remboursement du crédit. Au cas où l'emprunteur mourrait au cours du remboursement du crédit, l'assureur prend le relais du remboursement du prêt et évite aux proches de l'emprunt.

Et en cas de refinancement du crédit, l’emprunteur doit-il souscrire une nouvelle assurance ?

En général, les organismes de crédit proposent une nouvelle assurance lorsque le refinancement a lieu dans une autre banque. Le nouveau prêteur exigera donc à coup sûr une nouvelle assurance et conseillera de mettre fin à l’ancienne police pour en souscrire une nouvelle, en arguant le fait qu’il est impossible de faire autrement.

Or, il n’en est rien. En vue de garantir le nouveau prêt hypothécaire, il est tout à fait possible à l’emprunteur de modifier gratuitement son contrat d’assurance existant en désignant la nouvelle banque comme bénéficiaire en lieu et place de l’ancien prêteur.

En mettant fin à l’ancien contrat d’assurance en vue de contracter une nouvelle assurance est préjudiciable à l’emprunteur. En effet, outre le fait que ce dernier devra payer davantage pour celle-ci parce qu’il est plus âgé et que certains problèmes médicaux seront peut-être survenus entretemps avec pour conséquence une acceptation di risque plus difficile par la nouvelle compagnie d’assurance, il devra s’acquitter des frais de rachat de l’ancienne police.

En cas de refinancement du prêt hypothécaire, l’emprunteur a donc tout intérêt, en fonction de ses exigences et besoins, à demander à son courtier d’assurance l’adaptation de l’assurance solde restant dû existante.


Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

Febelfin

Nos conseillers sont certifiés
par la Febelfin Academy
www.febelfin-academy.be
info@febelfin.be

fsma

Credilis est agrée par la FSMA
www.fsma.be
consommateurs@fsma.be

SPF économie

Autorité de surveillance SPF Economie
www.economie.fgov.be
info.eco@economie.fgov.be